L’avenir de l’Indexation FamilySearch vu de l’intérieur
Des changements arrivent, et nous sommes impatients !

Vu de l’intérieur Le logiciel d’indexation FamilySearch actuel a fait un travail remarquable en servant à une force de travail croissante de bénévoles actifs qui ont indexé des centaines de millions de documents en plus d’une dizaine de langues chaque année. Mais le progiciel a besoin d’une rénovation importante. Nous sommes heureux de vous annoncer que le travail a commencé sur un nouveau progiciel solide avec une nouvelle architecture et des fonctions qui pourront mieux gérer le nombre croissant de bénévoles et de projets disponibles. Continuez de lire pour savoir quels changements sont à venir !

Toute une suite d’outils d’indexation
Le nouveau progiciel d’indexation FamilySearch contiendra plusieurs outils différents qui rendront l’indexation plus facile et plus efficace. Dans le nouveau progiciel, le logiciel d’indexation FamilySearch sera basé sur un navigateur, ce qui signifie que vous ouvrirez simplement une session sur le site Web, choisirez un projet sur lequel travailler, et commencerez à indexer directement dans votre navigateur : plus besoin de télécharger et d’installer le logiciel d’indexation sur votre ordinateur. La plupart des indexeurs gardent généralement une connexion constante à l’Internet, mais l’outil aura aussi une fonction hors ligne afin que vous puissiez télécharger un lot et y travailler même sans connexion Internet.

Vous avez demandé la possibilité de faire des corrections. Vous l’avez ! Avec le nouvel outil, vous pourrez corriger et annoter des documents déjà publié dans notre base de données avec moteur de recherche. Comme si cela n’était pas suffisant, l’indexation ponctuelle sera aussi possible. Cela signifie que des généalogistes pourront indexer et ajouter à la base de données des renseignements qu’ils rencontreront au cours de leurs recherches. Aujourd’hui, les documents ne peuvent être ajoutés à la base de données que s’ils font partie de toute une collection indexée.  

Nouveaux outils pour les sociétés généalogiques et les archives
Le nouveau logiciel contiendra davantage des outils dont les archives et sociétés généalogiques ont besoin pour mettre au point et gérer leurs propres projets, organiser leurs groupes de bénévoles et accomplir toutes les taches nécessaires pour créer des aides numériques à la navigation et des index avec moteur de recherche à partir des collections qu’elles contrôlent. De plus, les utilisateurs auront la possibilité d’appartenir à plusieurs groupes, ils n’auront donc pas à en choisir un seul.

Outils d’administration de groupe améliorés
Depuis le nouveau portail d’administration (qui sera accessible de n’importe quel ordinateur ayant un accès à l’Internet), les administrateurs de groupe pourront créer et gérer des groupes de bénévoles. Les administrateurs pourront organiser des groupes que tous les utilisateurs du progiciel pourront voir et dont ils pourront demander de faire partie. Ou alors des groupes pourront être organisés afin d’être disponibles sur invitation seulement. Des administrateurs de groupe seront également en mesure d’associer leur groupe à des projets précis.

Des administrateurs de groupe peuvent gérer les membres de leur groupe, inviter d’autres membres du groupe à devenir administrateurs, leur envoyer des messages et afficher des rapports concernant le travail qu’ils ont accompli.

Nouvel outil de liaison
Il arrive parfois que des archives ou une société aient déjà créé l’index d’une collection de documents à l’aide d’une méthode autre que l’indexation FamilySearch. Dans de nombreux cas, les documents de ces index ne sont pas reliées aux images correspondantes de la collection. L’un des éléments précieux d’un index consultable est la possibilité de l’image de la source une fois que l’on a localisé un document. L’outil de liaison permet aux bénévoles de relier des documents à partir de sources précédemment indexées à l’image correspondante de la collection. Le bénévole consulte différentes images de la collection, trouve le document qui correspond à chaque image et les relie à partir de la liste de documents qui avait été précédemment créée.

Il se peut que l’index original soit incomplet pour une raison ou une autre, alors l’outil de liaison peut permettre aux bénévoles d’ajouter des documents et de les relier automatiquement à l’image en même temps.

Aides numériques à la navigation
Bien que l’un index consultable de chaque document d’une collection soit le moyen le plus efficace pour trouver des documents, cela prend aussi du temps de le créer, puisque des bénévoles doivent transcrire la plupart des renseignements figurant sur chaque image de la collection. C’est pour cela que FamilySearch et certaines archives choisissent d’abord de publier les images de certaines collections en ligne pour que des généalogistes puissent au moins les parcourir image par image. Ce procédé appelé « navigation numérique » s’apparente à une lecture sur lecteur de microfilms mais avec le confort d’un ordinateur muni d’un navigateur Internet.

Pour les collections en mode de lecture seule, il est utile de fournir des aides numériques à la navigation qui fonctionnent comme des liens ou des indicateurs pour permettre d’accéder à la partie souhaitée de la collection. Les aides numériques à la navigation permettent simplement aux bénévoles de mettre en surbrillance plusieurs images de la collection et de les étiqueter en tant que sous-partie de la collection. Normalement ces étiquettes représentent des périodes de temps, des lieux, etc ; en fonction du type de documents de la collection.

Carte routière
Comme vous pouvez vous l’imaginer, élaborer un progiciel aussi puissant et complexe demande de la planification et un travail importants. FamilySearch est bien avancé concernant ce projet et a déjà commencé à tester certaines des nouvelles fonctionnalités avec un nombre restreint de projets et de bénévoles. Alors que les dates exactes du lancement du nouveau progiciel n’ont pas encore été fixées, nous permettrons progressivement son accès à davantage d’utilisateurs.

Nous sommes très heureux du travail immense qui a été fait pour permettre que plus de documents soient consultables en ligne. Nous comprenons également qu’il reste une quantité de travail à fournir et nous attendons avec impatience la mise en service sur l’Internet du nouveau progiciel pour permettre d’accélérer ce travail !

Cet article est l’un des cinq du dernier Bulletin de l’Indexation FamilySearch :